Bienvenue dans le monde de la psychologie de la circulation

Traffic
Straßenverkehr

L'alcool, les drogues et les infractions au code de la route ne vous sont pas étrangers ? Dans un cadre purement professionnel, bien sûr. Les abréviations DT, RT, ATAVT, COG et CO vous sont-elles aussi familières ? Alors peut-être que les articles du blog suivants apporteront une bouffée d'air frais dans votre quotidien professionnel. 

Psychologie de la circulation - qu'êtes-vous ?

 

Même si le terme "psychologie de la circulation” semble assez clair pour beaucoup d'entre nous à première vue, il est utilisé de manière assez hétérogène au niveau international. Tout ce qui est appelé psychologie de la circulation au niveau international n'est pas forcément compris comme tel dans les pays germanophones, par exemple. D'une part, dans certains pays, des psychologues examinent l'aptitude à la conduite, mais la profession de psychologue de la circulation n'existe même pas, faute de qualifications postuniversitaires. D'autre part, il y a des pays où la profession de psychologue de la circulation existe, mais où ils travaillent dans d'autres domaines que ceux qui sont habituels dans les pays germanophones. Il s'agit par exemple de la sélection des conducteurs professionnels ou de la détermination de l'aptitude à la conduite après des événements neurologiques aigus tels que des traumatismes craniocérébraux, mais pas de l'évaluation des problèmes classiques liés à l'alcool ou aux drogues.

Les domaines d'application sont également différents. Dans la prévention primaire, par exemple, il s'agit de l'examen psychologique d'aptitude à la conduite pour l'obtention d'une certaine classe de permis de conduire. La prévention secondaire concerne, par exemple, la prévention de la récidive des infractions au code de la route. La prévention tertiaire concerne la restauration de l'aptitude à la conduite.  Les qualifications professionnelles, les bases légales et les critères de qualité requis sont tout aussi hétérogènes que les champs d'application et les domaines d'utilisation et varient donc d'un pays à l'autre. Toutefois, l'objectif du diagnostic psychologique de la circulation est commun à tous les pays, à savoir accroître la sécurité routière. 

Dans notre nouvelle série de blogs intitulée Bienvenue dans le monde de la psychologie de la circulation, nous voulons jeter un coup d'œil à d'autres pays pour comprendre comment les diagnostics psychologiques de la circulation sont réalisés ailleurs. Pour ce faire, nous avons invité des auteurs de chaque pays à nous présenter ce qu'ils font. Restez à l'écoute et rejoignez-nous pour un tour du monde des diagnostics en psychologie de la circulation!