Cogni4

DATEUP – Mémoire de travail : mise à jour – spatiale

Le programme d'entraînement DATEUP permet un entraînement de la fonction exécutive de mise à jour de la mémoire de travail spatiale. La fonction de mise à jour décrit l'aptitude à renouveler de manière contrôlée et ciblée les contenus mémorisés.



Scène et tâche

Le client observe des papillons qui volent au-dessus de champs en fleurs et de bancs de sable. De temps à autre, un papillon se pose et un autre s’envole, etc., et le client est interrogé à intervalles irréguliers. Maintenant, selon la conception de la tâche, le client doit marquer un ou plusieurs papillons : par exemple, l'avant-dernier papillon, les deux derniers papillons ou le dernier de trois espèces de papillons différentes.

Théorie

La mise à jour des informations est un processus cognitif fondamental : de nouveaux stimuli et des informations provenant de la perception ou de la mémoire à long terme nous envahissent en continu et remplacent les anciens. Une mise à jour constante est donc nécessaire. Par exemple, quand on conduit en ville, les situations observées doivent être stockées très rapidement et en continu à court terme, comparées à celles nouvellement perçues, et immédiatement remplacées. C’est le cas, par exemple, lorsque plusieurs véhicules arrivent à une intersection où il n'y a pas de panneau et qu’il faut décider qui a la priorité. Parallèlement, les informations de la mémoire à long terme sont activées pour identifier ce qui est perçu et pouvoir le traiter de manière ciblée : la règle de priorité « droite avant gauche », par exemple. Dans la littérature scientifique, la mise à jour est comprise comme l'un des mécanismes de contrôle exécutif de base de la mémoire de travail. Ceux-ci sont utilisés pour contrôler et coordonner les processus cognitifs et constituent la base des fonctions cognitives plus complexes. Les fonctions exécutives de la mémoire de travail peuvent être améliorées grâce à un entraînement répétitif (Olesen et al., 2004; Erickson et al., 2007; Jaeggi et al., 2008; Dahlin et al., 2008). Le programme DATEUP entraîne la fonction de mise à jour au moyen de trois conceptions de tâches largement diffusées dans la littérature et bien validées : tâches Running, Keep-Track et N-back. L'entraînement a pour objectif un renouvellement plus souple et « automatisé » du contenu de la mémoire de travail spatiale ainsi que l'amélioration des fonctions cognitives complexes.

Difficulté

Le programme d’entraînement DATEUP comprend 25 niveaux de difficulté. Les exigences posées à la mémoire de travail sont surtout augmentées par le nombre croissant de stimuli (papillons) que le client doit conserver et « mettre à jour ». Les trois types de tâches (N-back, Running, Keep-Track) se succèdent en alternance sur les niveaux et sont combinés dans les niveaux supérieurs pour former de nouvelles variations de tâches. Au fur et à mesure que le niveau augmente, le nombre de papillons sur l'écran, de même que leur vitesse, augmentent. Enfin, le moment où la question est posée devient également de plus en plus imprévisible, au fil des niveaux.

Principales applications
icon-check NEURO
Type de test
icon-check Mémoire
Mesure de la capacité en VTS
icon-check CORSI
Langues
icon-check Arabe
icon-check Chinois (simplifié)
icon-check Chinois (traditionnel)
icon-check Allemand
icon-check Anglais
icon-check Français
icon-check Italien
icon-check Néerlandais
icon-check Polonais
icon-check Portugais
icon-check Russe
icon-check Slovaque
icon-check Espagnol
icon-check Tchèque
icon-check Turc
icon-check Hongrois
NEWSLETTER

Ne manquez pas d'autres nouvelles pertinentes.

Veuillez entrer votre nom.
Veuillez indiquer le(s) sujet(s) qui vous intéresse(nt).
NEURO
HR
TRAFFIC
SPORT

Tenez-vous au courant, une fois par mois :

icon-check Nouveaux tests
icon-check Versions de test
icon-check Normes
icon-check Entraînements
icon-check Webinaires
icon-check Autres nouveautés relatives au diagnostic psychologique