Dimensions cliniques et psychologiques

On entend par dimensions cliniques et psychologiques le statut affectivo-émotionnel ou affectivo-motivationnel d’une personne, par exemple. Les lésions cérébrales peuvent souvent provoquer des dysrégulations émotionnelles qui se manifestent par des peurs ou des symptômes dépressifs.

En particulier, l’examen des symptômes dépressifs est indispensable pour détecter avec précision un éventuel trouble, car ils affectent négativement les fonctions cognitives d’une manière qui pourrait, à tort, également indiquer des troubles de l’attention ou de la mémoire. On entend par troubles affectivo-motivationnels les troubles de la motivation, la peur ou encore les troubles dépressifs subcliniques et manifestes.

Pourquoi les dimensions cliniques et psychologiques sont-elles un critère important en neuropsychologie ?

L’analyse des dimensions cliniques et psychologiques joue un rôle important dans le cadre clinique. Suite à une lésion cérébrale, l'évaluation de l'état affectif-émotionnel peut s'avérer par exemple déterminante pour la rééducation. Les lésions cérébrales peuvent d'une part être à l'origine organique d'une dérégulation émotionnelle, et d'autre part des angoisses et surtout des symptômes dépressifs peuvent se manifester en réaction à des déficits d'origine organique.

Il est par ailleurs important de tenir compte du lien étroit entre l'état affectif-émotionnel et les performances cognitives. Les symptômes dépressifs revêtent une grande importance dans le diagnostic neuropsychologique, étant donné qu'ils influencent négativement et notablement les fonctions cognitives et peuvent « simuler » des troubles fonctionnels organiques cérébraux, notamment dans le domaine de la tension et de la mémoire. Les déficits affectifs et motivationnels souvent observés sont les problèmes de motivation (apathie, hypobulie), les angoisses, l'irritabilité, l'agressivité, les états euphoriques ou subeuphoriques de même que les troubles subcliniques et les troubles dépressifs manifestes.


Pour déterminer les troubles qui ne sont pas directement manifestes du point de vue clinique ou pour contrôler l'évolution des troubles connus de l'affectivité, on utilise principalement des questionnaires ou des échelles d'évaluation. L'application de ces méthodes en diagnostic neuropsychologique implique toutefois la connaissance différenciée des symptômes liés à d'éventuelles affections organiques primaires.

Trouver le bon test pour mesurer les dimensions cliniques et psychologiques

Découvrez le Vienna Test System de SCHUHFRIED : différents tests sur les dimensions cliniques et psychologiques.

NEWSLETTER

Ne manquez pas d'autres nouvelles pertinentes.

Veuillez entrer votre nom.
Veuillez indiquer le(s) sujet(s) qui vous intéresse(nt).
NEURO
HR
TRAFFIC
SPORT

Tenez-vous au courant, une fois par mois :

icon-check Nouveaux tests
icon-check Versions de test
icon-check Normes
icon-check Entraînements
icon-check Webinaires
icon-check Autres nouveautés relatives au diagnostic psychologique